Allongé sur le Sofffa

By 17 avril 2015Blog, Lieux

En général, je ne parle que de bouffe sur Le Glouton, mais la vie, c’est aussi du perso et c’est en grande partie pour cela que j’ai été plus discret ces derniers mois ! Trop de boulot ! Je suis consultant en stratégie digitale et création de contenu pour ceux qui ne me connaissent pas. Mon agence s’appelle Mingle et a soufflé sa cinquième bougie en février.

sofffa_coworking-lyon Crédits photo Sofffa

Quand je suis arrivé à Lyon il y a deux ans, j’avais encore un bureau en Bourgogne, mais rien ici. J’ai donc pas mal bossé à la maison, pratique pour faire mijoter des trucs, mais je savais que cela ne me convenait pas pour une raison principale : l’isolement social ! J’aime trop les gens pour m’enfermer. Le coworking semblait être la solution, mais avec mes déplacements en Bourgogne et à Paris, je n’arrivais pas à trouver la formule idéale. J’avais besoin de beaucoup de flexibilité horaire. Je n’avais pas envie de tomber dans un cercle fermé où il serait difficile de m’intégrer. Rejoindre un coworking, c’est un peu comme rejoindre un club de volley qui fait des matchs depuis quelques années. C’est surtout une histoire de feeling ! J’en parlais à Serena la semaine dernière : je n’ai pas encore trouvé de lieu ou poser ma besace à Lyon. C’est aussi une histoire de moyens, d’accord, mais pas que.

C’est donc une jolie surprise d’avoir découvert une publication Facebook concernant l’ouverture d’un lieu hybride à deux pas de chez moi, le Sofffa. Les initiatives qui ne débarquent pas en grande pompe bien marketée, ça m’excite un peu j’avoue. Teasing, quand tu nous tiens. J’ai donc chaussé mes nouvelles baskets et je me suis rendu rue de la soif, en pleine journée pour faire la rencontre de Yasmina et Johann. J’ai été accueilli à bras ouverts, avec un discours prônant les valeurs mêmes que j’imaginais dans ma vision du coworking.

 

La petite histoire

Johann possède un studio de création graphique, initialement basé en Savoie. Par choix de vie, Yasmina et lui ont décidé de venir sur Lyon. Les projets collectifs les ont toujours intéressé. Ils n’étaient pas forcément en quête de réunir des indépendants pour bosser avec eux, mais plutôt d’initier un brassage créatif et d’envisager de nouvelles perspectives. La solution du coworking s’est imposée assez rapidement.

Mais le problème de beaucoup de coworking c’est que les gens reconstituent des microcosmes et venir de l’extérieur n’est pas forcément évident – Johann

C’est pour cette raison que Yasmina a eu l’idée de de greffer à l’espace le Slow Café. C’est la vraie clé de voûte de leur projet, pas forcément celle qui paiera les factures avouent-ils en toute transparence, mais c’est la partie qui lui donne tout son sens et exprime le mieux leur vision. Ils veulent du passage et un lieu modulable.

Le principe de base ? Les gens payent au temps passé.

sofffa-lyon-slowcafe

 

On aime un artiste? On l’expose ! Un intervenant propose un événement qui nous plait? On le fait ! Plein de perspectives s’ouvrent grâce au Slow Café. Nous avons ouvert ce matin et cela marche déjà, les gens passent, on discute… Il est tout à fait possible que le lieu évolue, car nos projets dépendent des rencontres que l’on fera ici. On ne veut pas s’enfermer. Il suffit juste que les gens amènent leur dose d’énergie et on les suivra.

 

sofffa-lyon-slowcafe-2

Comment marchent les formules?

Le slow café, à mi chemin entre le coworking et le café traditionnel. Lors de l’accès, Yasmina vous remet une carte avec l’heure d’arrivée et votre prénom. Ensuite tout ce qui est ici est en illimité : le buffet, la wi-fi et même les toilettes (ouf)! 5€ la première heure, 3€ les suivantes et le tout est plafonné à 17€ la journée. Des tarifs hebdomadaires et mensuels sont aussi en cours élaboration. La salle de réunion est aussi accessible à 10€ de l’heure, et l’accès au buffet compris.

Le coworking avec 8 bureaux fixes, un accès H24, un règlement de 250€ HT/mois et un jeu de clé qui permet de rentrer par une porte sécurisée. L’accès à une salle de réunion, une imprimante, au slow café et à un véhicule électrique, le Tri’Ode, pour se rendre à un RDV en ville sans polluer l’air.

Le but c’est de se sentir à la maison ! – Johann

Des partenariats avec des locaux ont été développés. Pour l’instant le Sofffa en possède avec le Crock’n’Roll et Hello Brooklyn. S’il est possible de se faire livrer sur place, il est aussi envisageable d’amener sa propre nourriture, un micro-ondes et un four sont en accès libres.

L’inauguration officielle aura lieu le 25 avril, avec deux photographes qui vont exposer et un DJ set ! J’espère pouvoir poser mes paluches ici souvent et ne pas bouloter tout le buffet. Merci à Yasmina et Johann pour leur accueil chaleureux, je suis sûr que nous les croiserons de nouveau ici pour une rencontre gourmande…


Le Sofffa, 17 rue Sainte-Catherine 9h – 19h, à partir de 5 euros de l’heure pour la partie Slow Café

Author Antoine

Globe trotteur gastronome, mes nombreux voyages en Europe et aux Etats-Unis ont influencé ma cuisine et ma quête constante d'une qualité de vie qui met au centre la gourmandise. Je suis aussi le fondateur de Mingle, une agence de conseil en communication.

More posts by Antoine

Join the discussion 3 Comments

  • Oihana dit :

    Super !!! Hâte de découvrir cette nouvelle place!!! A bientôt 🙂

  • Anne-Liesse @ Bulle & Blog dit :

    Merci pour cet article, Antoine, et la découverte de ce lieu (idéalement situé pour toi, I guess !). Joli texte et belles photos… et super idée !

    Moi aussi, pour plein de raisons, je n’ai pas encore posé ma besace. Tell me about social isolation as a freelancer !… J’avais intégré un temps la Cordée, qui propose plusieurs espaces de coworking sur Lyon et incarne de belles valeurs, mais ni les lieux, ni l’abonnement ne m’allaient. Ils ont depuis ouvert une Cordée vers Opéra…

    Je rechigne un peu à m’engager sur une formule vu mes contraintes propres (enfants, vie en dehors de Lyon, missions fréquentes, budget) mais le Sofffa pourrait bien être la réponse à mon problème. I might even see you there, which would be lovely !

Leave a Reply