Une soupe ? Plutôt un repas complet et gourmand oui ! Voilà maintenant quelques années que je perfectionne cette petite recette de soupe d’inspiration imprécise. Je n’ai pas encore eu la chance de voyager en Asie, il est alors difficile de m’approprier telle ou telle culture. Je préfère prendre des baguettes et éviter les foudres des défenseurs de plats traditionnels ! Tout ce que je peux vous dire, c’est que je me suis inspiré d’un Pho. 

 

soupe-boeuf-citronnelle

Cette soupe tient beaucoup du Pho (que je préfère au Bobun) mais pas que. Deux ingrédients étrangers s’invitent dans cette recette revisitée : le Kimchi et les nouilles Udon. Qu’est ce que la Corée et le Japon ont à voir dans cette recette ? Le kimchi vient donner un petit coup de fouet et une mâche croquante. Je suis fan de cette choucroute coréenne dont je vous ai déjà parlé ici et . Si vous avez la flemme de le faire, vous pourrez en trouver du tout à fait correct ainsi que d’autres ingrédients nécessaires à la réalisation de cette recette rue Passet chez Supermarché Asie (je ne vous apprends rien), mais aussi maintenant en presqu’île chez ACE Gourmet ! Quant à l’utilisation de nouilles Udon, je les trouve plus consistantes et goûteuses que les vermicelles classiques. Un vrai repas complet je vous l’ai dit !

45min de préparation, 3h de cuisson
4 personnes
*****

Ingrédients pour le bouillon

  • 500 gr de boeuf à Bourguignon (paleron, macreuse…)
  • 2 os à moelle
  • 1 poireau
  • 3 tiges de citronnelle
  • 2 cm de gingembre
  • 2 carottes
  • les tiges d’un bouquet de coriandre
  • 2 clous de girofle
  • Sel

Garniture

  • 400g de nouilles japonaises UDON
  • 200g de Kimchi
  • 2 cébettes
  • 2 carottes
  • 1 bouquet de coriandre
  • Huile de sésame
  • Sauce Nuoc-mâm
  • Sauce Sriracha
  • Sauce soja salée
  • 2 cm de gingembre

Réalisation du bouillon

Je vous conseille fortement de réaliser cette étape la veille ou même deux jours auparavant. Votre plat sera prêt en 20 minutes ensuite !

Lavez le poireau et taillez-le en gros tronçons. Épluchez et lavez les carottes et coupez-les en rondelles grossières. Enlevez les 2 premières écorces de la citronnelle et taillez-la en rondelles. Épluchez et hachez le gingembre. Dans un grand faitout, ajoutez les ingrédient précédents, puis le boeuf, les os à moelle, les clous de girofle, les tiges du bouquet de coriandre, une cuillère à café de sel, ajoutez de l’eau jusqu’à 10 cm au dessus de vos éléments et démarrez l’ensemble à froid. Une fois l’ébullition atteinte, écumez si besoin et laissez mijoter 2h30 ou jusqu’à ce que la viande soit fondante et puisse se couper à la fourchette. Corrigez en sel à la fin. Idéalement, laissez refroidir et conservez l’ensemble au frigo.

La soupe !

Le jour J, préparez les ingrédients nécessaires à l’assaisonnement final. Dégraissez le bouillon si nécessaire en enlevant la graisse solidifiée en surface. Passez votre bouillon, réservez la viande de boeuf et débarrassez les morceaux de carotte et poireau que vous pourrez utiliser dans un risotto ou une autre soupe. Si la moelle est encore présente dans les os, récupérez-la et jetez les os. Détaillez la viande de boeuf en cubes de 1cm et mettez-les dans un bol avec 4 cuillères à soupe de soja, 1 cuillère à soupe de sauce Sriracha et 2 cm de gingembre haché. Réservez.

Dans un wok ou une poêle, faites chauffer la moelle et un peu de graisse récupérées et ajoutez les nouilles Udon qui seront collées en sortie de paquet. Dès que l’ensemble frémis, ajoutez une louche de bouillon et démêlez les nouilles avec des baguettes pour ne pas les abimer. Ne les cuisez pas plus d’une minute après l’ajout du bouillon, la cuisson se terminera dans l’assiette. Répartissez les nouilles dans vos 4 assiettes.

Dans la même poêle/wok, faites rissoler votre viande de boeuf cuite et marinée à feu vif, pour la griller légèrement.

Taillez quelques carottes en allumettes, émincez la partie verte des cébettes, effeuillez votre coriandre et sortez votre Kimchi. Sortez aussi l’huile de sésame, la Sriracha et le nuoc-mâm.

Le dressage 

Ajoutez deux louches de bouillon fumant dans chaque assiette, 1 cuillère à café de sauce nuoc-nâm, ajoutez du kimchi, les carottes en allumettes, répartissez la viande et saupoudrez de cebette, de gouttelettes d’huile de sésame et de feuilles de coriandre. J’aime aussi rajouter quelques gouttes de Sriracha.

Cette soupe demande un peu d’organisation, mais je vous promets qu’elle en vaut le jeu, c’est un régal et j’ai déjà hâte d’en refaire !

soupe-boeuf-citronnelle-2

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply