Saucisson party à la Charcuterie Sibilia

By 1 décembre 2016Lieux

C’est un soir de Thanksgiving que l’équipe de Sibilia a décidé de nous convier pour un moment de partage gourmand, aux Halles Paul Bocuse à l’heure où les commerces se vident et l’appel du graton-beaujolais se fait sentir.

 

charcuterie-sibilia-rosette

charcuterie-sibilia-lyon-1

Quand on me parle de la maison Sibilia, je me l’imagine telle une Dame lyonnaise un peu âgée, classe mais gourmande et tout en gueule, tout à fait à l’image de Colette Sibilia, qui a dédié sa vie à l’entreprise familiale. Un nom comme ça, une telle réputation, ça se forge, ça laisse une trace, ça impressionne. Mais alors, comment passer le relais dans un monde où tout va très vite et où nous ne sommes pas éternels?

Chez Sibilia, ce passage de bâton ou plutôt de saucisson, fut amorcé en 2011 avec l’arrivée de Bruno Bluntzer. Une transmission en douceur, sous l’oeil avisé de Colette s’est alors opérée ces 5 dernières années pour que perdure les spécialités de la Maison. Le Jésu en est l’un des emblèmes. Oui vous avez bien lu, un Jésu sans s, car Colette considère qu’il n’y en a qu’Un. On trouve aussi le Chicago, la version baby du saucisson à cuire, baptisé ainsi lors d’une séance de test ou l’embosseuse s’est mis à pétarader comme une mitraillette et qu’un membre de l’assistance portait un Borsalino. Cet hommage à l’histoire mafieuse des USA, c’est aussi un clin d’oeil de la “cuisine canaille” qui ne s’encombre pas de fioritures pour aller à l’essentiel.

Ne vous méprenez pas sur la marchandise, ni sur ma définition de la simplicité. Bruno est cuisinier de métier. Son approche est alors intéressante car si une belle pièce de charcuterie peut se déguster dans son plus simple appareil, certaines productions de la maison rejoindront avec bonheur une cocotte en fonte, une sauce Nantua, une sauce au vin ou un lit de lentilles. De nouvelles recettes viendront étoffer la gamme de manière saisonnière ou pérenne, nous promet-on.

charcuterie-sibilia-lyon-bruno-bluntzer-2

Pour l’heure, c’est bientôt Noël. C’est avec des yeux pleins d’étoiles que nous avons eu la chance de découvrir des variantes saisonnières autour du foie gras en terrine gourmande avec sa pâte de coing ou en Pâté Croûte. Une version exquise au boudin arrive d’ailleurs sur la table alors que Pauline nous ressert un bon verre. En parlant de Pâté Croûte, c’est bientôt la finale du Championnat et comme l’année dernière, j’ai la chance incroyable d’y assister ce lundi 5 décembre !

charcuterie-sibilia-lyon-5charcuterie-sibilia-lyon-8

Nous goûtons le Jésu, la Rosette et… “le” Colette, un saucisson-hommage excellent au saveurs plus accentuées. Un saucisson brioché-pistaché-truffé arrive tout chaud, un délice d’adjectifs qualificatifs tout prêt à trancher qui ne ferait pas tache à l’apéro de Noël.

charcuterie-sibilia-lyon-4

Nous nous apprêtons à terminer ce moment de gourmandise total quand soudain, Bruno nous invite à cueillir des Chicago à même les crochets et à descendre au sous-sol ! Le sous-sol des Halles ! Ma curiosité est piquée à vif, surtout qu’il faut descendre 3 par 3 dans le petit ascenseur. Je fais partie des derniers à descendre, car il restait du saucisson brioché à terminer pour me réserver la surprise.

Nous nous trouvons sous la boutique, dans une jolie cuisine professionnelle, récemment et savamment aménagée. L’espace est assez vaste et permet de faire de nombreuses mises en places et cuissons diverses.

L’âme de chef de Bruno reprend rapidement le dessus et il nous assigne à tous des tâches diverses : éplucher des oignons grelots, préparer des gousses d’ail, émincer des champignons, pocher les Chicago… Soudain la cuisine s’anime, telle une brigade de joyeux drilles. Ça décalotte même des saucissons à tour de bras dans un coin… Heureusement, Pauline a descendu quelques munitions de qualité, on ne sait jamais des fois que l’ascenseur tombe en panne !

charcuterie-sibilia-lyon-6charcuterie-sibilia-lyon-chicago

En moins d’une heure, nos portions individuelles de saucisson au vin, pleurotes persillées et pommes grenailles sont préparées et emballées ! Il est temps de se dire au revoir et j’ai du mal à quitter ce moment de générosité. Je tiens à remercier particulièrement Bruno Bluntzer pour sa sincérité et son accueil d’une opulence mémorable, merci aussi à Camille et Pauline, c’était Noël avant l’heure !

charcuterie-sibilia-lyon-7


Charcuterie Sibilia

Les Halles de Lyon Paul Bocuse – 102, cours Lafayette – 69003 LYON
www.charcuterie-sibilia.com

Author Antoine

Globe trotteur gastronome, mes nombreux voyages en Europe et aux Etats-Unis ont influencé ma cuisine et ma quête constante d'une qualité de vie qui met au centre la gourmandise. Je suis aussi le fondateur de Mingle, une agence de conseil en communication.

More posts by Antoine

Leave a Reply