La crapaudine de La Rochelle

By 12 mars 2014Produits

betterave-crapaudine-la-rochelle-2

Saviez-vous que la crapaudine est l’une des plus anciennes variétés de betterave? À La Rochelle, je l’ai trouvée sur le marché, rôtie au four…

Alors que je me baladais tranquillement parmi de nombreux stand très sympathiques en novembre à La Rochelle, un drôle d’étal a attiré mon regard. Je vous laisse juger par vous-même, c’est assez impressionnant quand on ne sait pas ce que c’est !

betterave-crapaudine-la-rochelle-3

betterave-crapaudine-la-rochelle-4

Cette betterave de grosse taille (entre 500 et 800 grammes) est rôtie pendant des heures au four, ce qui lui donne un goût très différent de sa consoeur qu’on trouve habituellement. Les betteraves cuites que l’on mange sont cuites à l’eau et leur goût est quelque peu dilué.

À l’inverse, dans ce type de cuisson, les sucs se concentrent à l’intérieur de la betterave et le tour caramélise pour donner un irrésistible goût de caramel fumé.

Comment la déguster?

betterave-crapaudine-la-rochelle-5

Author Antoine

Globe trotteur gastronome, mes nombreux voyages en Europe et aux Etats-Unis ont influencé ma cuisine et ma quête constante d'une qualité de vie qui met au centre la gourmandise. Je suis aussi le fondateur de Mingle, une agence de conseil en communication.

More posts by Antoine

Join the discussion 2 Comments

  • Paolo dit :

    Salut Antoine,
    moi qui me ballade souvent du coté de La Rochelle, je n’avais jamais rencontré de crapaudine. Bon je ne me ballade pas trop non plus sur les marchés , mais suis souvent invité a déjeuner par des amis charentais, et jamais au grand jamais je n’ai eu l’occasion de la goûter.
    une fois épluchée, elle ressemble étrangement a sa cousine , seul le gout de fumé semble faire la différence
    Elle est encore plus exotique que toutes ces espèces de racines inconnues que l’on trouve sur les marchés africains , en version crapaud. si par hasard , je rencontrais une crapaudine , comme ça abandonnée sr le bord du chemin, je crois que je lui enverrai un grand coup de savate en pensant que c’est un vulgaire caillou.
    Comme quoi , nos sens nous trompent, encore faut il employer celui qui convient, ici la vue est trompeuse , le gout doit être intéressant.
    je ne demande qu’a voir ou plutôt à gouter… ( tout se mélange).
    amitiés
    Paolo

    • Antoine dit :

      Hello Paolo, je ne pense pas qu’on la trouve toute l’année. Sa saison de récolte démarre en juillet et se termine en novembre, mais elle se conserve bien ensuite. Au niveau du goût, au delà du fait que sa teneur en sucre est légèrement plus élevée, c’est vraiment son mode de cuisson qui fait la différence. Au four les goûts se concentrent, dans l’eau, ils se diluent. Comme dit mon ami Ciro : « Si tu fais cuire des légumes à l’eau, tu peux jeter les légumes et garder l’eau, c’est comme le café ! ». Il est tout à fait possible de cuire nos chères betteraves rondes de la même façon et je vais essayer cet hiver ! Amitiés.

Leave a Reply